CENTRE PSYCHOPHYSIO FRANCE - 525 Chemin d’Urfé, 42210 Montrond-les-Bains, France
Psychophysio pour burnout et dépression
www.psychophysio.fr
Témoignages sur PsychoPhysio et Fibromyalgie

Témoignages de personnes libérées de la fibromyalgie

  • Chantal. - (France)
    23/02/2024
    Chantal. - (France)

    Pour aller mieux je ne suis pas venue suivre une cure thermale à Montrond les bains mais une thérapie efficace venue du Canada : Psychophysio a été une évidence pour moi ! Suite à un cancer, j’ai été atteinte de fibromyalgie. Pour celle-ci, j’ai pu éviter jusqu’à maintenant les prises en charge médicamenteuses, étant consciente qu’en soigner seulement les symptômes peut soulager mais ne permet pas vraiment de guérir. Il est important aussi de comprendre les causes de la maladie pour adopter la bonne stratégie et accéder peu à peu à une vie plus normale : la connaissance est le pouvoir !

    Ce que propose le centre Psychophysio est exactement cette recherche de l’origine des symptômes et son traitement : des séances dans une super cabine libératrice, des pages d’écriture et une thérapie psychophysiologique ! J’ai vécu 3 semaines d’investissement et d’émotions dans un cadre agréable et confortable, dans la bonne humeur et accompagnée d’une fabuleuse équipe accueillante aux qualités humaines et professionnelles si bienfaisantes : gentillesse, disponibilité, compréhension, soutien et compétence.

    Merci à Vanessa, Nicolas et Valérie pour ce suivi personnalisé et les conseils prodigués. Merci de me conduire à une renaissance ! Vous m’avez proposé une nouvelle perspective, celle de me libérer des évènements traumatisants du passé et de retrouver vraiment celle que je suis afin de vivre en harmonie sur ce chemin du bien-être et de laisser mon corps et mon esprit s’apaiser progressivement dans les semaines à venir.

    Je garderai dans ma mémoire et mon coeur cette joie de vous avoir connus dans cette expérience unique.

    Merci également à Jocelyn Demers qui a insufflé cet espoir de guérir de l’inguérissable !

    Bonne continuation et succès au Centre Psychophysio !

    Chantal. France.

    Janvier 2024

  • Laurence P. - (France)
    21/02/2024
    Laurence P. - (France)

    Peut-être que vous venez de lire tous ces témoignages édifiants et que malgré cela vous vous dîtes :"Oui, bien sûr, ça a l'air super de se libérer de la fibromyalgie ou de la dépression, mais c'est quand même bien cher pour une thérapie !" Eh bien laissez-moi vous dire que si, comme pour moi, ce sont 3 semaines pour changer votre vie, ça les vaut bien !
    Et je ne parle ici que des choses dont on peut mesurer le coût, c'est à dire les nombreuses séances de caisson, celles de thérapie individuelle, la constante présence des techniciens, la mise en place et le suivi du processus, un lieu d'accueil douillet avec tout le confort possible.
    Car d'autres, telles que la gentillesse, la chaleur humaine, la bonne humeur, le soutien moral, la compétence professionnelle ne sont pas quantifiables, et pourtant j'en ai bénéficié chaque jour pendant mon séjour à la clinique. C'est tout cet ensemble qui me permet aujourd'hui d'aller vers un avenir meilleur, avec une philosophie de vie pleine de joie et un corps en voie de guérison !

    Un immense merci à toute l'équipe, vous avez maintenant une place de choix dans mon cœur !

    Laurence, 60 ans, Haute-Vienne

    Janvier 2024

  • Didier S. - (France)
    15/12/2023
     Didier S. - (France)

    J'ai le sentiment d'être dans l'émission "la parenthèse innattendue" de Frederic Lopez, le moment de bien-être et de bienveillance que vous avez su me donner pendant ces 3 semaines !
    Ma famille, voilà comment je pourrais vous qualifier.

    J'ai laissé chez vous mon sac afin de repartir tout neuf. Je ne suis plus le même homme, c'est certain et j'ai passé un cap psychologique qui fait diminuer mes douleurs jour après jour. Jamais je ne pourrais vous remercier assez pour tout ce que vous avez fait pour moi.

    Je vous aime très fort, vous êtes de belles personnes.

    Je ne vous oublierai jamais.

    Didier

    Octobre 2023

  • Marie S. - (Espagne)
    24/08/2023
    Marie S. - (Espagne)

    Tout d'abord merci à l'équipe de m'avoir contacté, en ce début d'année. Quelle chance que le centre ait gardé mes coordonnées ! Enfin un centre Psychophysio en France ! Ma décision a été prise rapidement. Je savais pourquoi je faisais cette démarche : je ne maitrisais plus ma vie, la maladie avait pris le dessus et empoisonnait mon corps et mon esprit.

    Merci à toute l'équipe qui m'a si bien acceuillie dans ce centre tout neuf, très confortable et bien équipé. Merci à eux pour leur soutien, leur disponibilité et leur gentillesse bienveillante qui me manquait tant depuis des années ! J'ai apprécié les séances de résonance que j'avais hâte de tester, je me suis adapté progressivement aux trames intenses en me concentrant sur les vibrations ressenties dans tout mon corps, j'imaginais des centaines de petits bras musclés qui frappaient partout sur les tissus douloureux pour en extraire la racine du mal.

    Merci à ma thérapeute qui m'a fait comprendre le pourquoi de ma maladie, m'a expliqué la nouvelle philosophie de vie a adopter pour accèder enfin à la sérénité, à la liberté de me déplacer à laquelle j'aspire tant.
    Après ce voyage au centre de moi-même, je vais renaître de mes cendres en utilisant tous les outils pour créer ma nouvelle vie. Je ne force pas et me donne 6 mois pour retrouver l'autonomie complète de mobilité. Au retour, mon mari et notre petit-fils de 20 mois seront là pour m'acceuillir à l'aéroport. Et je sais que je vais enfin avoir la force de soulever le petit, de le prendre dans mes bras et lui faire des calins. C'est une image banale pour quiquonque mais tellement forte pour les mamans, les mamies qui souffrent de cette terrible maladie.

    Bonne continuation à tous, longue vie au centre psychophysio et courage à tous ceux et celles qui doutent encore et auront la force de venir ici à Montrond les bains.

    Bien affectueusement à tous. Marie, 62 ans, Alicante, Espagne

    Aout 2023

  • Isabelle F. - (France)
    24/08/2023
    Isabelle F. - (France)

    Merci à toute l'équipe d'avoir avec courage et détermination repris la méthode PsychoPhysio en France. C'est beaucoup plus accessible ici, avec tout ce que ça implique. Tout a été pensé et réfléchi pour nous acceuillir dans une structure agréable et confortable. Je remercie PsychoPhysio pour la prise en charge individuelle et spécifique riche en émotions, mais libératrice, dont j'ai pu bénéficier, lors de mon séjour à Montrond les bains du 16 juillet au 04 aout 2023.

    Cette méthode innovatrice, permet de comprendre et de soigner avec différentes approches la maladie handicapante qu'est la fibromyalgie dont je souffre depuis 10 ans. Les nombreuses questions que je me posais sur cette maladie ont trouvé des réponses concrètes ainsi que l'origine et la source.

    Le patient est amené à remonter dans le temps et à revivre certains événements traumatisants lui ayant déclenché sa maladie. Il est ensuite accompagné avec bienveillance dans le processus de transformation menant à la guérison. Ce séjour intense demande un investissement et une implication de tous les instants pour avoir un résultat positif.

    Un remerciement au créateur visionnaire de cette méthode avant-guardiste et à toute l'équipe qui m'a acompagnée vers le renouveau avec patience et bienveillance. Une grande gratitude envers ma thérapeute qui a su avec douceur m'accompagner vers le chemin de la guérison. Enfin j'ai conscience que je me suis fait un beau cadeau à moi même et à mes proches pour pouvoir vivre en paix et harmonie. En souhaitant que cette méthode efficace puisse profiter à un maximun de personnes qui en ont besoin.

    Isabelle de Grenoble

    Juillet 2023

  • Frederique Z. - (France)
    07/07/2023

    Atteinte de fibromyalgie depuis 5 ans, ma peur était de devenir dépendante de traitements médicamenteux. J'avais mis en route des suivis psy, acupuncture, kiné. Puis, en faisant des recherches je suis tombée sur le site du centre Psychophysio France. J'ai réfléchi, j'ai pris contact et, j'ai pris la décision de suivre ce protocole au mois de juin.

    Je suis arrivée dans un lieu calme, serein, dans lequel je me suis sentie cocoonée. Nicolas et Vanessa, qui ont déjà vécu l'expérience, sont attentifs à nos inquiétudes, nos réactions, ils sont toujours à l'écoute, leur présence quotidienne est rassurante. Le coaching psy n'a rien à voir avec les séances déjà faites en cabinet. Je remercie beaucoup ma Super Coach Valérie. Grâce à elle j'ai vécu mes heures de coaching entre rires et larmes.

    Je n'ai aucun regret d'avoir suivi ce protocole. Le travail est bien loin d'être terminé mais je sais que je ne suis pas seule pour le poursuivre, que j'ai des clés en mains pour re-naitre.
    Si vous le pouvez, n'hésitez pas, foncez! Mais, si vous le faites, acceptez de vous découvrir, de vous livrer sans retenue et de vous investir !

    Mille mercis à toute l'équipe que je n'oublierai jamais.

    Juin 2023

  • Lydie P. - (France)
    31/05/2023

    Après plusieurs années d’errance et prisonnière de mon corps j’ai enfin trouvé un endroit où toutes les personnes présentes ont pris le temps de m’écouter. Un endroit où tout est là pour nous rendre le séjour agréable. Tout est très bien pensé et réfléchi pour pouvoir prendre du temps pour soit. Le personnel est formidable, d’une gentillesse immense avec une prise en charge de chaque personne dans le respect.

    J'ai vécu trois semaines qui ont changé ma perspective de vie.
    Je rentre avec des outils en mains pour une nouvelle vie et me réapproprier mon corps. Je suis infiniment reconnaissante à cette équipe de CHOC qui mets tout leurs professionnalisme, et toute leurs humanités à notre service.
    Merci à vous.

    Avril 2023

  • Claire D. - (France)
    17/05/2023
    Claire D. - (France)

    Bonjour à tous, je m'appelle Claire Duplain et j'étais fibromyalgique depuis 2009. Je suis venue au Centre PsychoPhysio France en Avril 2023 et ce fut une expérience fabuleuse d'où je suis ressortie transformée.

    Aujourd'hui je suis sereine et j'ai l'impression d'avoir perdu 20 Kg !
    J'ai encore quelques douleurs mais rien de comparable. J'ai connu une métamorphose et une renaissance. L'équipe est formidable et je suis repartie avec plein de conseils et d'outils pour parvenir à une guérison totale.


    Je suis vraiment ravie et conseille à toutes les personnes qui souffrent comme j'ai souffert de venir au Centre PsychoPhysio.

    Avril 2023

  • Evelyne G. - (Suisse)
    03/11/2022
    Evelyne G. - (Suisse)

    "Vous hésitez, n'hésitez plus !

    Mais rien n'est possible sans ce Maître-mot : Investissement
    Investissement de temps, d'énergie, de volonté, d'émotion, de retour dans le passé, d'encre et de papier.

    Locaux charmants, tout est à disposition, j'ai apprécié.
    Accueil chaleureux, accompagnement intelligent, écoute amicale, grande réactivité, j'ai aimé.
    Suivi par des thérapeutes chevronnés, j'ai adoré.

    Un méga merci à moi d'avoir CHOISI d'aller soigner cette maladie qui me pourrissait la vie !

    Mille mercis à toute l'équipe"

    Mars 2023

  • R.R., Retraité de l'enseignement
    16/02/2023

    « Cette démarche est un processus de libération des tensions intérieures qui amène une diminution des douleurs externes, c’est-à-dire physiques, et te procure un bien-être presque indescriptible. Merci à PsychoPhysio. »

  • Sébastien D., graphiste-photographe
    16/02/2023

    «Avec la démarche que j’ai entreprise, déjà après quelques mois, j’ai pu faire partir 75 % de mes douleurs et redevenir fonctionnel en peu de temps. Mais ce qui est le plus remarquable, c’est à quel point je me sens en contrôle et beaucoup moins vulnérable au stress. »

  • Madeleine B., secrétaire de direction
    11/02/2023

    « La démarche de PsychoPhysio c’est comme renaître sans contrainte avec le goût de vivre sa vie pour reprendre le temps perdu. Fini les douleurs!!! Comprendre pourquoi tout ça nous est arrivé nous apporte la paix du coeur et cela, ça n’a pas de prix. »

  • Glenn, 53 ans - (France)
    03/11/2022

    Aujourd’hui je ne peux résister à l’envie de vous dire que je suis très heureuse.

    Les mots « énergie », « joie de vivre », «  apaisemen t » sonnent comme une jolie musique à mon oreille.

    Il faut dire que quand le mot « douleur » disparait de mon vocabulaire, ma vie prend un nouveau sens ! J’apprécie chaque minute qui passe, je prends conscience de mon changement, du chemin parcouru le jour de mon arrivée au Centre. Vous avez fait de moi une personne que j’aime, que je respecte et dont je suis fière, ce qui n’est pas peu dire ! J’avance dans ma vie très sereine, plus déterminée que jamais à préserver ce précieux équilibre entre mon corps et mon esprit. Vous êtes à jamais dans mon cœur avec toute ma reconnaissance…

  • Carole G. - Commis de bureau
    03/11/2022

    Déjà 7 ans… il me faut chercher dans mes souvenirs ! Oui c’est possible d’être bien dans sa peau, de ne plus avoir de douleurs et d’être heureuse même si un jour on a été diagnostiqué fibromyalgique. Et ça dure ! Il n’existe pas de recette miracle. J’ai reçu des traitements, j’ai obtenu de l’aide et des outils de l’équipe de PsychoPhysio. »

  • Nathalie L. - Présidente d’entreprise
    03/11/2022
    Nathalie L. - Présidente d’entreprise

    Je croyais profondément que seule la médecine traditionnelle avec ses docteurs et ses chercheurs pouvait trouver une solution pour ma guérison de la fibromyalgie. Je lisais tout ce qui s’écrivait sur la maladie. Après dix années de faux espoirs, de douleurs et à ne plus croire en rien, n’ayant plus de goût pour la vie et aucune solution à court terme de soulagement possible, je suis arrivée au Centre PsychoPhysio.

    Deux semaines de traitement et j’avais perdu 30% de ma douleur et aujourd’hui sept mois plus tard, je n’ai plus de douleur.

    Le traitement a fait plus que m’enlever la douleur physique, il m’a fait revivre dans tous les sens du mot. C’est le plus beau cadeau que la vie m’ait fait.

  • Odette L.
    03/11/2022

    Comment survivre à cette maladie ? J’ai trouvé la réponse chez PsychoPhysio. À 58 ans c’est pour moi le début d’une nouvelle vie. Encore de belles et bonne années devant moi et je sais que je peux les vivre sans douleurs, libérée et avec mon esprit et mon corps en harmonie.

  • Jenna, 19 ans - (Île Maurice)
    03/11/2022

    Il y a quelques mois de cela je pensais que ma vie était fichue, je pensais que je ne pourrais jamais avoir une vraie vie normale. Selon les dires, la fibromyalgie était incurable et il n’y avait rien à faire. Mais lorsque nous avons appris l’existence du Centre PsychoPhysio, j’ai eu un peu d’espoir vue que j’étais clouée au lit. Je me disais même si mes douleurs réduisaient de 30% ce serait une grande joie pour moi. Grâce aux traitements par résonance sonore cela m’a permis de savoir d’ou venait la racine de mon problème et c’est à partir de cela que tout à changé.

    J’ai commencé à reprendre goût à la vie, à être épanouie et à être sure de moi.

    Je sais que maintenant je peux vivre, être heureuse et réaliser mes rêves. Je remercie l’équipe de PsychoPhysio pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. Je leur serai éternellement reconnaissante. Mille mercis.

  • François - (Loretteville, Québec)
    03/11/2022
    François - (Loretteville, Québec)

    Après 15 années à souffrir en silence, savoir ce dont on souffre est un espèce de soulagement.

    Être un homme et apprendre que le diagnostic est fibromyalgie,

    c’est presque une honte parce qu’il y a beaucoup plus de femmes atteintes que d’hommes. Le rhumatologue qui a posé le diagnostic me dit qu’il ne peut rien faire de plus et me conseille de retourner voir mon médecin de famille. Ce dernier dit qu’il n’y a pas grand-chose à faire. Il me prescrit des antidépresseurs et moi je continue de souffrir en silence. J’entends parler du Centre PsychoPhysio par une collègue et décide qu’il est impossible que je demeure dans cet état pour le restant de mes jours. Après le mois passé au Centre j’ai déjà une nette diminution des symptômes. Après 6 mois, j’ai repris une vitalité dont j’avais oublié l’existence , je n’ai plus mal nulle part, j’ai repris goût à la vie.

  • Linda H. - Secrétaire
    03/11/2022

    « Les mots me manquent pour exprimer à quel point ma vie est belle depuis la disparition des douleurs physiques et psychologiques reliées au syndrôme de la fibromyalgie.

    J’avais presque oublié, à travers ces années d’enfer, le bonheur que l’on ressent à faire ses choses soi-même, sans attendre quelqu’un… ou simplement la joie de s’amuser avec ses enfants. »

  • Sylvia L.
    03/11/2022

    « Avant de venir chez PsychoPhysio je pensais que je ne pourrais jamais avoir une vraie vie normale. Grâce aux traitements par résonance sonore j’ai connu d’où venais la racine de mon problème et je crois avoir perdu beaucoup de bonnes années. Durant mon séjour j’ai eu la chance de me retrouver, de me comprendre et de connaître une nouvelle porte vers la guérison. Mille mercis.»

  • Ginette P. Shawiningan - (Québec, Canada)
    03/11/2022
    Ginette P. Shawiningan - (Québec, Canada)

    Ma fibromyalgie : un cauchemar qui n’en finissait plus

    Jusqu’à 46 ans, j’ai une vie active et bien remplie tant au niveau familial que social. J’occupe un emploi de responsabilité, pour le Ministère de la Sécurité Publique.

    À 46 ans, je connais pour la première fois des problèmes de santé à la ménopause et je dois subir une hystérectomie. Cette opération, assez bénigne habituellement, est devenue mon pire cauchemar. Pendant 2 semaines, j’ai connu plusieurs problèmes, que ma gynécologue s’explique difficilement. Mon corps ne répond pas aux traitements habituels et la souffrance s’intensifie. À ma sortie de l’hôpital, je n’avais plus d’énergie, des migraines insupportables, une labyrinthite qui me cause des étourdissements et toutes les parties de mon corps qui me font mal. Ma convalescence a été longue et pénible. Après 6 mois, je retourne au travail progressivement, mais je n’ai pas d’énergie et beaucoup de difficulté à me concentrer.

    Le matin, je dois rouler mon corps fatigué en bas du lit et essayer de faire fonctionner mes muscles qui sont contractés. Mes nombreuses migraines affectent ma concentration et me causent des problèmes dans mon travail. Finalement, je dois retourner en congé de maladie.

    Mon médecin essaie plusieurs traitements médicamenteux, mais j’ai plus d’effets secondaires que de soulagement. Mon état devient insupportable et je sombre dans la dépression. Finalement, un rhumatologue pose le diagnostic de Fibromyalgie consécutif au choc subi lors de mon opération. Selon lui, il n’existe aucun traitement.

    Alors, je commence la panoplie de traitements psychologiques et physiques de toutes sortes, en plus des médicaments. Je me bats pour essayer de m’en sortir, avec l’impression que je m’enfonce de plus en plus. Six ans plus tard, en raison de mes nombreuses absences au travail, mon employeur me fait évaluer par un psychiatre qui me déclare inapte à occuper mon emploi.

    À 52 ans je me retrouve seule à la maison avec ma souffrance et une vie brisée.

    En mai 2013, j’ai entendu parler d’un centre qui traite les maladies invisibles, dont la Fibromyalgie! À cette époque, je suis dans un état physique et psychologique pitoyable. Je n’ai pas la capacité de m’investir dans une autre démarche après tous les échecs que j’ai déjà connus. Mais, suite à l’insistance de ma famille, j’accepte d’aller rencontrer les responsables et de visiter le centre. Après bien des hésitations, je finis par m’inscrire pour le séjour de 4 semaines, débutant le 9 septembre suivant.

    Dès mon arrivée, je me suis sentie bien accueilli par la charmante et énergique directrice, dans un environnement chaleureux et tranquille. De plus, je cohabite avec une gentille dame de la France. Cette expérience a créé un lien très précieux entre nous encore aujourd’hui.

    Je savais que les 2 premières semaines étaient consacrées à des séances dans un caisson 2 fois par jour. Les sons que j’entends sont rythmés. Je trouve cela très agréable mais les souvenirs et les émotions qui rejaillissent le sont moins. J’ai trouvé plutôt ardu de devoir écrire tout cela car c’était le côté noir de ma vie. Ma thérapeute lisait mes notes à chaque jour, pour préparer la suite. Paradoxalement, je trouvais cela fatiguant, mais je m’aperçois que je reprends des forces progressivement. Plus surprenant encore, rejaillit au fond de moi, une volonté de me battre qui n’existait plus depuis longtemps.

    J’entreprends la 2e étape déterminée à améliorer ma condition le plus possible. Je n’ai pas d’attente précise, mais je vais travailler à fond.

    Je ne remercierai jamais assez ma psychothérapeute pour son excellent travail. Professionnelle et généreuse, elle m’a traité avec dignité et m’a aidé à comprendre comment les chemins de ma vie m’ont amené à la maladie. Et surtout, elle m’a donné les outils nécessaires pour recommencer une nouvelle vie. C’est grâce à cette méthode que je suis devenue une nouvelle personne épanouie, plus forte émotionnellement.

    J’ai réussi à guérir mon corps en retrouvant mon harmonie intérieure. Ce cadeau n’a pas de prix parce qu’on ne peut mesurer la valeur d’une vie.

    J’ai compris aussi que le vrai défi, c’est d’appliquer ce mode de vie à mon retour dans la société et que je devrai y travailler pour le restant de ma vie. Le suivi d’intégration, après mon retour à la maison m’a vraiment aidé à faire la transition.

    Je suis encore émerveillée d’avoir retrouvé l’énergie de mes 45 ans, avec quelques rides en plus! Ha! Ha! Tout est nouveau pour moi et je savoure tout ce que je fais sans douleurs. Je n’ai plus de médication pour la fibromyalgie et je suis capable d’affronter la vie avec son lot de joies et de problèmes. Je réussis à conserver mon équilibre grâce à mes précieux outils.

    Les gens qui me connaissaient avant le traitement, lorsqu’ils me voient travailler dans mes fleurs, marcher, danser et même faire du vélo plusieurs fois par semaines, ils n’en reviennent pas. Ils sont incapables de comprendre comment j’ai réalisé cette transformation, ils me disent que c’est un vrai  » Miracle  » ! À 63 ans, je peux vous dire que je suis épanouie et connaît enfin une retraite dorée au soleil de la Floride tous les hivers.

    Merci à tous ceux qui ont cru qu’il était possible de soigner les maladies invisibles, car sans vous je serais encore dans la noirceur!!

    Ginette P. Shawiningan, Québec, Canada

  • Clémence F. - commerçante
    03/11/2022

    « Diagnostiquée fibromyalgique en mars 1999, je n’ai qu’une idée en tête, celle de guérir. C’est là que débute un long combat contre des douleurs intolérables.

    En plus de la médecine conventionnelle, j’ai tout essayé : massothérapie, naturopathie, jeûne, exercices dans l’eau, etc.

    Rien n’y fait et là commence ma chute vers la solitude et le grand désespoir, au point de songer à mettre fin à mes jours. Je commence ma démarche chez PsychoPhysio en mars 2002. Dès la première phase, celle des traitements, mes douleurs disparaissent. Aujourd’hui, février 2003, je suis toujours en pleine forme et en santé. Merci au personnel de la Centre de m’avoir donné une seconde vie. »

  • Christiane N. - Gestionnaire
    03/11/2022

    « Lorsque j’ai été diagnostiquée on m’a dit que c’était incurable, que je devais m’attendre à finir en chaise roulante.

    Les effets de la démarche PsychoPhysio ont été pour moi très, très bénéfiques, rapidement. J’ai vu disparaître toutes mes douleurs et j’ai perdu tous mes points de sensibilité à la fibromyalgie. J’ai maintenant beaucoup d’énergie, ce que je n’avais jamais vraiment connu dans ma vie; donc j’ai retrouvé ma pleine santé physique et ma santé psychologique. »

  • Denise - (St-Lambert, Québec)
    03/11/2022

    À l’âge de 16 ans je commence à me plaindre de maux divers. Après mon secondaire, j’ai tout de même entrepris mon cours d’infirmière. Suite à une chute banale, j’ai été obligée d’arrêter mon cours pour une période de 6 mois, j’avais un bras qui ne voulait plus fonctionner.

    Au fil des années, la douleur s’intensifie et commence à me réveiller la nuit. Je me lève le matin avec des raideurs dans les membres. Je finis par en avoir au moins pour une heure ou deux avant de pouvoir bien fonctionner. Je me plains de « mal partout », les médecins ne trouvent rien. Finalement, à l’âge de 45 ans je me ramasse à l’urgence avec des douleurs intenses qui ne me quittent pas depuis trois jours. On me réfère à un rhumatologue qui diagnostique la fibromyalgie. D’une certaine manière, j’étais contente qu’il y ait un nom à toute cette douleur qui me suivait depuis des années. Je commence à prendre toute sorte de pilules, aucune ne m’apporte de soulagement. Lors d’une consultation avec mon médecin de famille, elle me parle du Centre PsychoPhysio,et me dit qu’ils soignent la fibromyalgie.Je me rends à une rencontre d’information et décide d’entreprendre la démarche. Après les un mois, je dors bien toutes mes nuits, la douleur a diminué de 80%. Après 7 mois, plus aucune douleur, aucun symptôme de fibromyalgie. Lors d’une visite à ce même médecin de famille, elle inscrit dans mon dossier, à côté du mot fibromyalgie, « guérie ».

  • Luce G. - Secrétaire de direction
    03/11/2022

    « Suite à mon passage chez PsychoPhysio j’ai une qualité de vie inespérée.

    Je peux maintenant sans douleur pousser et tirer une porte, monter et descendre les marches, courir, danser, bouger la tête, déplacer un objet, mettre des souliers « normaux » , dormir. Le toucher a remplacé l’effleurement douloureux. Je peux donner et recevoir une poignée de main. La lucidité, l’espoir, le repos paisible et la joie m’habitent. »

  • Clo - Retraitée
    03/11/2022

    J’avais perdu espoir : la médecin ne pouvait guérir la fibromyalgie dont je souffrais. Douleurs constantes, grande fatigue, moral dans les talons, anxiété, frissonnements, constipation, etc. faisaient partie de mon quotidien. C’est dans cet état que je suis arrivée au Centre PsychoPhysio. Après la première phase de la démarche, soit celle des traitements par résonance sonore, (2 semaines) je ressentais déjà une diminution de mes douleurs de 30% à 40%. Après un mois au centre, je ressentais un grand bien-être. Le processus m’a amené à comprendre pourquoi je souffrais de fibromyalgie et m’a donné les outils pour vivre sereinement. Aujourd’hui après un an, toujours ce grand bien-être. Je suis énergique, pleine de projets et j’ai une grande joie de vivre. Merci à la personne qui m’a référée : je lui en serai toujours reconnaissance. Merci à l’équipe de PsychoPhysio. DE TOUTE MA VIE, C’EST LE PLUS BEAU CADEAU QUE JE ME SUIS FAIT.

  • Nicole J. - Travailleuse sociale et thérapeute conjugale et familiale
    03/11/2022
    Nicole J. - Travailleuse sociale et thérapeute conjugale et familiale

    J’ai été diagnostiquée fibromyalgique en mars 2000 après plusieurs décennies de recherche pour comprendre ce qui n’allait pas. J’avais fait le tour de toutes les ressources. Aujourd’hui je vois tout ce que j’ai reçu à travers le processus non conventionnel et innovateur de PsychoPhysio. J’ai compris pourquoi je faisais de la fibromyalgie suite à de nombreux traumatismes. Après un mois de traitement mon état s’était grandement amélioré.

    Je remercie la vie d’avoir mis sur mon chemin l’équipe de PsychoPhysio qui apporte dans le monde thérapeutique une nouvelle compréhension du traitement de la douleur et pour moi-même, une nouvelle vie.

  • Aurélie, 18 ans - (France)
    03/11/2022

    Fibromyalgique depuis plus de sept ans,

    le Centre PsychoPhysio m’a rendu ma vie et mon bonheur

    C’est un merveilleux cadeau que d’être venue ici. Je repars la tête pleine de projets que je sais aujourd’hui que je pourrai les réaliser. Un immense merci et une reconnaissance éternelle à l’équipe.

  • Lise Robert N.- Enseignante
    03/11/2022

    Soignée à votre Centre en janvier 2008 après 25 ans de maladie, je suis maintenant prête pour une grande aventure.

    Moi qui pouvais à peine marcher pendant 5 minutes, je pars demain pour le faire pendant 4 semaines sur le chemin de Compostelle. Wow, c’est incroyable ! Je vous suis d’une reconnaissance sans limite face au beau cadeau que j’ai reçu de vous : une seconde vie

  • L. F. - Psychologue
    03/11/2022

    « Après des années de recherches personnelles, j’ai trouvé chez PsychoPhysio un traitement unique qui m’a donné l’occasion d’aller véritablement au cœur de moi-même et qui m’a enfin fourni les réponses quant aux causes et à l’origine de ma maladie. Rapidement j’ai pu constater la force de l’impact physiologique et psychologique du traitement.

    Les douleurs, la fatigue, la déprime ont fait place à la santé, la joie de vivre et le plaisir de retrouver mon travail et des activités longtemps mises de côté.

    Toute ma reconnaissance à l’équipe de PsychoPhysio. »

  • Camille Orgad - (Auvergne-Rhône-Alpes, France)
    03/11/2022
    Camille Orgad - (Auvergne-Rhône-Alpes, France)

    En 2003 j’ai eu les premières crampes à hurler de douleur qui me réveillaient la nuit. En 2010 le diagnostique est tombé : fibromyalgie, comme ma mère. Je venais de finir mes études et j’ai petit à petit compris que je ne pourrai plus jamais travailler, ma fille a failli être placée par les services sociaux car je ne pouvais plus l’emmener à l’école le matin.
    Je perdais de plus en plus d’autonomie et je n’y voyais aucune issue, les médecins voulaient me prescrire le plus puissant anti-douleur (qu'on ne peut nommer ici) et des antidépresseurs, mais j’ai trop souffert enfant de voir ma mère droguée par le même anti-douleur pour accepter de faire vivre cela à ma fille.
    En 2012 j’ai fait la liste des rêves que je voulais réaliser avant de mourir en me disant qu’il était urgent de les réaliser, que bientôt je ne pourrai plus les vivre. Je voulais visiter New York et le Québec. J’ai visité New York en février 2013, j’en suis revenue heureuse mais épuisée.

    En mars j’ai découvert l’existence du Centre PsychoPhysio et j’ai retraversé l’Atlantique pour débuter mon traitement en avril 2013, réalisant ainsi deux rêves : aller au Québec et retrouver ma santé. Celui-ci n’était pas sur la liste, je n’avais pas osé l’espérer.
    J’ai été touché par l’accueil de Pauline et de l’équipe, par le confort de mon appartement, dans cette petite maison si agréable, je me suis tout de suite sentie chez moi. J’y repense encore souvent en dégustant du caramel au sirop d’érable.
    Prendre un mois loin de ma fille et de mon chéri n’était pas une décision facile, je savais que je leur manquerai, mais j’ai pu lire par Skype des histoires à ma fille tous les jours, et moi ça m’a fait du bien, de prendre du recul, d’apprendre à penser à moi pendant un mois, prendre le temps de me soigner pour leur revenir guérie.

    La résonance sonore, en plus de m’aider souvent à me détendre et à me recentrer, m’a permis à la fois de sentir les douleurs s’atténuer progressivement, mais aussi de mieux les comprendre.

    Quand la résonance se centrait sur certaines parties de mon corps je sentais parfois des émotions remonter et j’ai pu voir le lien entre certaines douleurs et certaines émotions.
    J’ai aimé prendre du temps pour écrire durant cette période, car par écrit on se livre plus facilement, totalement, peu importe les mots, les formules, l’orthographe, on évacue.

    Le coaching était juste génial !

    On m’avait dit en France d’aller voir un psy, que la fibromyalgie était psychosomatique, liée à un traumatisme. J’ai essayé et cela n’avait rien donné.
    Avec la thérapie j’ai senti tout de suite l’expérience que l’équipe avait de mon mode de fonctionnement. Ma psychothérapeute m’avait dit « tu vas voire que je te connais mieux que toi-même » : elle avait raison !10 ans de thérapie classique ne m’aurait pas fait autant avancer ! Elle m’a appris à faire face différemment aux intempéries de la vie. Je ne savais pas avant ce mois passé au Centre Psychophysio que la vie pouvais être si simple, si belle, si pleine de couleurs et de saveur et que je pouvais simplement profiter de ce bonheur sans avoir rien à faire pour qu’il arrive, en le laissant juste pénétrer ma vie, comme un beau couché de soleil.
    Les exercices qui m’ont été donné m’ont permis de faire passer des douleurs même très intenses en trois minutes. Progressivement j’ai eu de moins en moins de douleurs et aujourd’hui, quand j’ai une crampe parce que j’ai fait trop de sport, je me dis « mais comment je supportais ça avant tous les jours ! ».
    J’ai quitté le Québec vraiment mieux physiquement et mentalement. Plus apaisée, plus sereine, plus confiante.

    Ma santé a continuée à s’améliorer durant les deux ans qui viennent de s’écouler, j’ai retrouvé mes pleines capacités intellectuelles, de plus en plus de capacités physiques et de plaisir à faire les choses, de la joie de vivre, de l’énergie, de la vitalité.

    J’ai repris le travail à temps partiel quelques mois après mon retour, pour aller à mon rythme, ne pas me brusquer, prendre le temps de m’écouter. Puis j’ai augmenté mon temps de travail quand j’ai senti que c’était bon pour moi et je suis progressivement passée à temps plein allant jusqu’à assurer des semaines à 50 heures sans douleurs et sans arrêt maladie !!!

    Les matins douleurs ont laissé place aux matins douceurs, les réveils chagrins aux réveils câlins. J’éprouve une telle joie à me réveiller le matin de bonne heure et de bonne humeur pour prendre ma fille dans les bras tous les jours, à tous les moments de la journée, sans plus jamais avoir à lui dire : « non, j’ai mal ma puce » mais au contraire « viens là ma chipie ! »

    J’ai passé des heures à chanter dans ma voiture « Libéré, délivrée » de la Reine des Neiges et « toi qui crois que la Terre est ronde, tu ne te doutes pas une seconde que ton histoire pourrait changer… » de la Planète au trésor.

    Aujourd’hui mon grand bonheur quand on me demande mes antécédents médicaux c’est de pouvoir dire « avant j’étais fibromyalgique, aujourd’hui je suis guérie ! » Je dois avouer que le reste du temps je n’y pense plus du tout car ça ne fait définitivement plus partie de ma vie !

    Camille Orgad, Auvergne- Rhône-Alpes, France 2017

  • Christiane L. - (Montréal, Québec)
    03/11/2022

    Je suis un naufragé parce que j’étais en train de couler inévitablement et de plus en plus quand j’ai eu connaissance du Centre psychophysio. J’ai 41 ans et j’avais la fibromyalgie depuis l’âge de 26 ans environ. Pendant toutes ces années j’ai essayé plein de choses pour améliorer ma santé et même en guérir mais plus le temps passait et moins ça semblait possible et plus le temps avançait et moins j’étais autonome. J’avais de plus en plus de difficulté à marcher. J’avais arrêtée de travailler depuis déjà quelques années mais la dégringolade de mon état de santé continuait constamment. Heureusement l’équipe de PsychoPhysio m’a donné ce que j’espérais tant depuis si longtemps. Après trois mois j’avais 90% de mes symptômes qui ont disparu. Je désire maintenant le faire partager à tous ceux qui souffrent comme j’ai si souffert, de douleurs et d’incompréhension. Je comprends tant ce que vous pouvez vivre et dans ce témoignage, je vous parle d’espoir de pouvoir enfin voir la lumière au bout du tunnel.

  • Josée L. - Travailleuse sociale
    03/11/2022

    « Déjà 7 ans… il me faut chercher dans mes souvenirs !

    Oui c’est possible d’être bien dans sa peau, de ne plus avoir de douleurs et d’être heureuse même si un jour on a été diagnostiqué fibromyalgique.

    Et ça dure ! Il n’existe pas de recette miracle. J’ai reçu des traitements, j’ai obtenu de l’aide et des outils de l’équipe de PsychoPhysio. »
    Carole G., commis de bureau
    « Les traitements par résonance sonore sont uniques, efficaces, rapides et combien libérateurs. La démarche PsychoPhysio m’a permis de redécouvrir l’unité de ma personne avec des gens de confiance. La fibromyalgie n’est plus qu’un mauvais souvenir. »
    H Aline L., infirmière

    Huit mois après mon accouchement j’ai été diagnostiquée fibromyalgique. La douleur devint tellement intense, j’en suis venue à ne plus être capable de faire mes entrevues au travail et ma fatigue me forçait à m’étendre presque durant toute la journée. Mes douleurs n’ont cessé de s’intensifier, mon moral s’est détérioré. Je ne pouvais accomplir aucune tâche ménagère, même marcher, sans craindre que mes genoux ne me lâchent. Je voyais mes proches inquiets et tristes, dépassés par les événements. J’ai décidé d’entreprendre la démarche PsychoPhysio. J’observais que peu à peu après les traitements certaines douleurs diminuaient; mon corps évacuait les tensions pour se débarrasser d’une grosse partie de la douleur, et j’ai pu cesser d’utiliser ma canne.

    Aujourd’hui, j’ai réintégré mon emploi et j’ai repris mes activités sociales.

    Je suis capable de prendre ma fille dans mes bras, jouer avec elle au parc, cueillir des pommes, mar
    cher en forêt, faire du ménage sans problème ! Je puis simplement ajouter ceci, merci à vous PsychoPhysio. »

  • Monique J. - Formatrice
    03/11/2022

    « À ma grande surprise, durant la première phase des traitements, j’ai commencé à sentir des améliorations. Par la suite, tout au long de la deuxième et troisième phases je ressentais de plus en plus d’améliorations. Aujourd’hui, je peux fonctionner normalement et on m’a enseigné les moyens à prendre pour ne plus que la fibromyalgie s’installe, me fasse autant souffrir et me rende la vie impossible.

    J’aurais aimé connaître ce Centre avant car j’ai l’impression que j’ai perdu plusieurs bonnes années. »

  • Christine M. - Enseignante
    03/11/2022

    « Mes symptômes de fibromyalgie sont disparus complètement; je peux dire que je n’ai plus aucune douleur qui était propre à ma fibromyalgie. Les maux de dos, les maux de hanche et de genoux, les insomnies, tout a graduellement disparu et je suis retournée travailler. »

  • Carine - (Nouvelle Aquitaine, France)
    03/11/2022
    Carine - (Nouvelle Aquitaine, France)

    La maladie m’a prise par surprise en 2008. Mes premiers symptômes sont apparus à la suite d’une dépression. Très vite, d’intenses douleurs se sont manifestées. J’ai consulté un rhumatologue et passé par une série d’examens. Le premier diagnostic : rhumatisme psoriasique. J’ai alors suivi un traitement à cet effet tout en étant suivi pour ma dépression. Rien n’y fait, les douleurs demeurent aussi intenses.

    Je suis passée d’une vie de femme très active à une femme qui n’avait plus envie de rien,

    plus de vie professionnelle, plus de vie familiale ni de vie sociale en l’espace de quelques mois seulement. Ne sachant plus quoi faire, les médecins m’ont fait suivre un traitement de chimiothérapie…. et pour calmer mes douleurs, ils me donnaient le plus puissant anti-douleur (qu'on ne peut nommer ici). Je vous laisse imaginer ma qualité de vie à ce moment-là. Puis peu de temps après on me parle de fibromyalgie.

    J’ai découvert le Centre PsychoPhysio sur Internet lorsque je faisais des recherches sur cette maladie. J’ai appelé, parlé pendant près de deux heures avec eux et j’ai bien réfléchi. J’ai alors réservée et je suis partie pour le Centre le 9 janvier 2012 afin de suivre un traitement pour la Fibromyalgie dont je souffrais depuis des années. La découverte du centre fût pour moi la dernière chance de me faire soigner, ayant essayé toutes sortes de traitements en France.
    Je me suis lancée tête baissé, sans me poser de questions tellement j’étais a bout.
    A mon arrivée j’ai tout de suite été prise en charge. Un charmant petit appartement m’attendait, tout comme on me l’avait décrit. Deux jours plus tard, les traitements ont commencés. Durant les deux premières semaines c’est Pauline Saint-Pierre qui m’a accompagnée. Sa présence est très réconfortante durant ce temps, car l’expérience de la résonnance sonore est une période peu commune.
    Pour la seconde période du séjour, c'est M. Demers qui fut mon coach personnel. Il est difficile de raconter exactement ce que j’ai pu vivre au centre, car chacun vient avec une histoire et un passé différent et nous ne vivons pas tous les choses de la même façon.
    Durant mon séjour, j’ai vécu des moments de joie, de tristesse et de doute. Il y a eu de bonnes journées comme des moments beaucoup plus difficiles mais je me suis toujours sentie bien entourée, la prise en charge est parfaite.
    Un mois plus tard, j’ai repris l’avion, le corps et l’esprit empreint de l’atmosphère que le centre m’a apporté, c est à dire : du bien-être, moins de douleurs et des outils afin de continuer le travail que j’ai commencé au centre. Après les quatre semaines au Centre les douleurs avaient disparu à presque 75 %. Je suis retournée chez nous avec des outils et j’ai pris le temps nécessaire pour reprendre le cours de la vie, tout en ayant un suivi à distance avec mon coach pendant plusieurs mois. Au fur et à mesure, les douleurs ont totalement disparu.

    Avec les conseils de mon médecin, j’ai pu effectuer un sevrage complet de tous les médicaments que je prenais.

    À la date d’aujourd’hui, en janvier 2017, ma guérison en ce qui me concerne est totale. Je ne remercierai jamais assez l’équipe du Centre PsychoPhysio avec qui j’ai gardé un lien très fort et qui sont devenus pour moi des personnes importantes.

  • Claudie - (France)
    03/11/2022

    Je ne sais pas si les mots seront assez forts pour vous exprimer toute ma reconnaissance. Vous m’avez sauvé la vie.

    J’étais si mal dans ma tête et dans mon corps qui n’étaient que douleur jour et nuit.

    Je me sens libérée même si je sais qu’il me reste encore beaucoup de travail à faire. Je n’oublierai jamais votre gentillesse, votre compréhension, votre soutien et votre chaleur. Vous êtes avec moi pour toujours.

  • Aline L. - Infirmière
    03/11/2022

    « Les traitements par résonance sonore sont uniques, efficaces, rapides et combien libérateurs. La démarche PsychoPhysio m’a permis de redécouvrir l’unité de ma personne avec des gens de confiance. La fibromyalgie n’est plus qu’un mauvais souvenir. »

  • Josée L. - Responsable d’un service de garde
    03/11/2022

    Avril 1998, j’ai 32 ans et le verdict de la fibromyalgie m’est annoncé par mon médecin. Moi qui faisais beaucoup de sport avec mes enfants, cela signifiait que plus le temps passerait, moins je serais capable d’en faire. J’ai aujourd’hui 37 ans et quelques mois après le début de ma démarche, je reprends goût ausport. Je refais du vélo, de la marche, de la balle molle et de la natation.
    Le Centre PsychoPhysio m’a redonné la santé physique mais aussi la santé psychologique.

    Merci à toute l’équipe pour leur générosité, leur gentillesse, leur professionnalisme et surtout pour mon retour à la santé.

  • Monique F. - Retraitée
    03/11/2022

    Atteinte de fibromyalgie depuis plusieurs années, les douleurs continuelles empoisonnent ma vie. Je ne peux même plus tenir une tasse de café le matin. J’arrive chez Psycho Physio en juillet 1996.

    Quelques mois plus tard, la fibro est chose du passé et je réalise un grand rêve.

    Le 12 octobre 1996 je saute en parachute.

  • Darie C. - Infirmière
    03/11/2022
    Darie C. - Infirmière

    Toute une expérience, une aventure à l’intérieur de moi-même qui m’amène vers la découverte de ma raison d’être. Après plusieurs  « rébellions  » j’en suis à l’étape de l’application de mes nouvelles connaissances. Résultat : la vie est plus facile que je ne le croyais, sans forcer, sans batailler. J’ai atténué mes peurs et j’ai des outils qui embellissent mon aujourd’hui.

Top
Ce site utilise des cookies afin de mesurer la fréquentation du site, de vous proposer des contenus animés et interactifs et de partager du contenu sur les réseaux sociaux.
Personnaliser